© 2015-2019 Alien Beats Records

Dossier OVERBLOWS

L'overblow

Position de la langue

Une fois que l’on sait déclencher et que l’on a pris l’habitude de jouer les altérations uniquement avec la langue, sans s’aider de la mâchoire, ni de la gorge, ni des abdos, on peut s’attaquer aux overblows.

Et on peut le faire de manière sereine puisque altérations et overblows utilisent exactement de la même position, c'est en fait la même technique !

Visualisez bien la position de votre langue lorsque vous faites un -4’ par exemple (selon la technique précédemment décrite, bien entendu), et inversez le souffle : vous tombez sur le +4° !

Astuces

 

1. Comme l'objectif est de bloquer l'anche soufflée, vous pouvez vous aider mécaniquement en enlevant les capots et en posant votre doigt sur l'anche soufflée (les soufflés sont sur la plaque du haut quand les graves sont à gauche)

2. Vous pouvez éventuellement vous aider des abdos dans un premier temps, en pensant à terme à ne plus le faire. Ne sollicitez surtout pas la gorge, et vous l’aurez compris, ne bougez en aucun cas la mâchoire.

3. Ca peut aider d’essayer le +6° sur un harmo plus grave, un A par exemple, on peut trouver l’exercice un peu plus facile. Dans ce cas, jouez un -6', gardez la position de langue et soufflez au lien d'aspirer pour obtenir le +6°.

Une fois que vous avez sorti une note, ajustez-la à l'accordeur.

Ensuite, entraînez-vous à la jouer avec le moins de souffle possible.

Les overnotes ne doivent pas utiliser plus de souffle que les altérations, ni les notes naturelles.

C’est ce qui permettra d’être plus précis sur la hauteur de la note, plus neutre sur son timbre, et plus fluide dans l’enchaînement des notes.