© 2015-2019 Alien Beats Records

Le coin des souffleurs

Cette page est dédiée aux harmonicistes : infos, liens, conseils... quelques idées semées concernant notre étonnant instrument.

HARMOS & Co

Tout savoir sur l'ami indispensable de l'harmoniciste moderne.

Conseils de base pour démarrer avec les overblows

Les harmos

Jérôme joue sur des harmonicas Brodur-SebCharlier et Brodur.

Les deux harmos qui le suivent partout sont un Brodur signature SebCharlier en cocobolo (sommier) et noix de tagua (capots), et un Brodur en ébène. Le blanc et le noir.

 

La facture Brodur est unique, et offre un confort de jeu exceptionnel. La signature SebCharlier délivre un réglage des anches optimisé comme nul autre pareil, et un ajustement manuel de l'accordage inégalé, pour une parfaite maîtrise du son et de la justesse. Le tout terrain haut de gamme, et un son riche en fréquences !

Tout simplement indispensable.

L'accordage

Après avoir longtemps joué sur un accordage Richter, Jérôme est passé en accordage Lydien au moment où il a décidé de pouvoir jouer tous types de musiques.

La seule différence : le 5 aspiré délivre un Fa# au lieu d'un Fa.

L'avantage principal provient de l'équilibre trouvé dans l'octave medium puisqu'alors toutes les notes aspirées sont un ton au-dessus des notes soufflées. Si l'accordage n'a rien de foncièrement prédéterminant et que nombre de joueurs ont montré leur dextérité sur un Richter, certains phrasés auraient bien du mal à passer sans ce petit ajustement du 5 aspiré.

Brodur-SebCharlier

sommier en cocobolo

capots en noix de tagua

 

un son puissant et riche

Brodur

tout en ébène

 

une homogénéité parfaite

La tonalité

La très grande majorité du temps, Jérôme joue sur un harmonica en Do. Tout simplement parce qu'il trouve que c'est plus pratique, voire plus facile. Il peut plus aisément laisser son oreille guider l'improvisation, et c'est souvent bien plus efficace pour communiquer avec les autres musiciens.

Ceci dit, il conseille souvent à ses élèves de ne travailler que 3 ou 4 tonalités, et d'utiliser un set de 4 ou 5 harmos différents, afin de faciliter l'apprentissage, le rendre aussi efficace que possible, et jouer sur les deux grandes forces qui caractérisent l'harmonica diatonique : un instrument devenu chromatique, mais resté transpositeur !

Le travail quotidien

Variez les exerices au maximum. N'attendez pas de maîtriser parfaitement un exercice avant de passer au suivant, et revenez régulièrement sur les précédents.

Pensez tout comme une approche à long terme, sans vous demander à quoi sert tel ou tel exercice. Prenez du plaisir à travailler précisémment de petites choses, jusqu'à les jouer avec aisance, et se rendre compte du progrès réalisé, aussi anecdotique soit-il.

Travaillez régulièrement. Peu ou beaucoup en fonction de vos possibilités et capacités, mais régulièrement avant tout !

Des méthodes pour tous

Pour les débutants, la méthode "Je débute l'harmonica" en version vidéo, de Sébastien Charlier (éditeur : Hit) est excellente. Très claire, très complète, et très progressive, elle vous suivra longtemps avant que vous puissiez la terminer !

Pour les harmonicistes qui ne sont plus débutants et qui veulent continuer à progresser, il y a la désormais incontournable collection Les Cahiers de l'Harmonica ! Disponible ici.

Vous trouverez aussi de nombreux conseils, explications et exercices sur le blog www.TheOverblowers.com.

Pour les joueurs qui veulent des exercices, des phrasés, tout en acquérant une compréhension des enjeux de l'improvisation, la méthode Precious Box est pour vous ! Sébastien Charlier y explique tout ce qu'il y a à savoir pour aborder l'improvisation dans tous les styles possibles.

Enfin, n'oubliez pas que les méthodes des autres instrumentistes sont également excellentes, si vous savez lire la musique. Pêle-mêle : la serie de Jerry Bergonzi, la trilogie d'Eric Boell, Hip Licks de Greg Fishman, etc.

TheOverblowers.com
Stages & cours

Vous trouverez nombre de cours et stages sur l'harmonica. Il n'existe pas d'école standardisée de cet instrument, mais de nombreuses chapelles. Comme pour tout ce qui concerne la musique, préférez toujours les enseignements qui ouvrent des portes, plutôt que ceux qui apportent des réponses trop restrictives.

Préférez entendre tout ce que vous pouvez faire, plutôt que tout ce que vous ne pouvez pas faire. D'autant que tout, absolument tout, est possible sur ce minuscule orgue à bouche !

Jérôme anime des stages et masterclasses, soit pour des joueurs sachant jouer et utiliser les altérations, soit pour des joueurs sachant jouer les overblows (mais pas forcément les utiliser à bon escient). Il co-anime notamment les fameux stages Diato-Jazz avec Sébastien Charlier.

L'objectif de ces stages, quel qu'en soit le niveau, est d'expliquer les enjeux de l'improvisation (mélodiques, rythmiques, techniques, etc), et de se baser sur des notions simples pour ouvrir l'oreille à des sons, et donc des phrasés, auxquels l'apprenti musicien n'a pas l'habitude. L'idée est de le mettre dans une situation où il pourra ensuite développer son propre langage, enrichi de ces nouvelles sonorités.

On ne lui dit jamais ce qu'il doit jouer, mais on lui indique comment orienter son jeu et son travail pour progresser de lui-même, et développer sa propre musique.

Jérôme est le créateur et administrateur du blog www.TheOverblowers.com

Il y explique des notions musicales et instrumentales, y publie des exercices techniques, et propose d'écouter des harmonicistes ayant fait le choix d'un jeu "étendu".

 

Quelques articles du blog :

 

- L'optimisation des altérations

- Overnotes : mythes et réalités

- Différence entre débit et pression

- Eviter que les overnotes ne vrillent