© 2015-2019 Alien Beats Records

Dossier OVERBLOWS

Edito

 Dossier Overblows

Ah, il est grand le mystère de l'overblow !

Enfin, c'est ce que les harmonicistes en herbe aiment à se raconter de génération en génération, comme une histoire à se faire peur.

L’overblow, c’est un peu le scenario de Ring à l’harmonica : « Il paraît que tu en entends parler, et 7 jours plus tard, tu es mort à force d’essayer de l’obtenir ! ».

Alors parfois on se rassure. Tapi dans un coin, grelottant d’effroi, on se réconforte, en se disant que de toutes façons ça ne sert à rien, que l’harmonica n’est pas fait pour ça, que les harmonicistes s’en sont passé pendant des décennies, etc.

On égrène ainsi la litanie des arguments fallacieux qu’on a entendu ici ou là, chez des joueurs qui ne les jouent pas non plus, ou si mal.

Pourtant, lorsque l'on sait jouer les altérations, on sait déjà faire des overnotes.

Mieux : on en fait sans le savoir !

Il suffit de comprendre un peu mieux la façon dont fonctionne l'harmonica, ce qui semble être la moindre des choses, pour être plus à l’aise avec ces techniques.

Et puis, à moins d’être dans le déni, on ne peut que remarquer que de plus en plus de joueurs, y compris débutants, démontrent chaque jour qu’il est possible de les obtenir, de jouer avec, de les mêler aux autres notes et de créer ainsi des phrasés bien plus personnels que les éternels plans en seconde position appris par cœur.

Comme dit un ami à moi, il ne viendrait à personne l’idée de jouer sur un piano sans jamais utiliser les touches noires.

Une fois l’appréhension passée, les overblows nous apprennent tant sur l’instrument, sur les altérations, et même sur la musique puisque justement ils obligent à sortir de sa zone de confort musical.

 

La question n’est donc pas : « est-ce que j’en ai besoin ? », aucun instrumentiste au monde ne se demande s’il a besoin de plus de notes sur son instrument ! Elle est juste : « comment m’y prendre ? ».

 

Voici un dossier en quelques pages qui, je l’espère, vous aidera à mieux aborder cette technique, et à travers cette technique, à optimiser l’ensemble de votre technique instrumentale.

Je ne vais parler que des points essentiels, sans rentrer dans le détail. Si vous voulez en savoir plus, je vous renvoie vers nos stages d’harmonica, par exemple, ou vers des ouvrages qui sont en cours de rédaction et que nous vous proposerons dès la rentrée 2018.

Je compléterai probablement ce dossier au fur et à mesure, notamment avec des photos et sons.